Permanence La Rochelle-Saint 2021

Plus que jamais, les Foulards Blancs étaient particulièrement impatients de retrouver la permanence de La Rochelle-Saintes. Aussi, pour placer la permanence sous la protection de la Vierge Marie, la perm de La Rochelle-Saintes, au complet, se rend à la messe dominicale à la basilique du Rosaire le dimanche 1er août à
18h30 et sous le soleil.

Pour cette édition 2021, nous étions cinq Foulards Blancs :
Maéva notre cheffe de perm, Constantin, Léonard, Constance et Marie-Charlotte.
Sept scouts se sont joints à nous, dont 3 cheftaines SUF et 3 compagnons SGDF, toutes découvrant Lourdes pour la première fois, et un chef SGDF, qui avait déjà servi avec les FB il y a quelques années.
Lundi matin, un rallye photo sur le thème des JO nous permit à la fois de faire connaissance, et de découvrir tous les lieux de Lourdes, du sanctuaire à l’accueil Saint Frai, où nous serons amenés à nous rendre lors du pèlerinage. En début d’après-midi, Léonard et Constantin nous formèrent au maniement des voitures bleues, servant pour les déplacements des malades.
En effet, le brancardage représente une part importante du service que nous rendons auprès de nos frères et sœurs malades. Grâce à ces temps de brancardage, nous avons la chance de rencontrer et de discuter avec les pèlerins : que nous accompagnions la même personne sur la semaine, ou que nous changions de pèlerin tous les jours, ces temps sont l’occasion de faire un maximum de rencontres avec ces personnes ainsi que leur vie, parfois très difficile, leurs joies, leurs galères… Et si l’échange verbale s’avère impossible nous communiquons grâce à nos regards et sourires ! Certains pèlerins vont d’emblée nous toucher, comme Guy avec son harmonica, ou Emmanuel, le philosophe, ou encore cette dame qui accompagne sa fille de 56 ans. Avec d’autres, nous prendrons patience en essayant de les comprendre au mieux, et de les confier à Marie dans notre cœur.

Tout est un peu particulier cette année, le sanctuaire est moins fréquenté, notamment par les pèlerinages étrangers, et les masques entravent parfois la communication. Pourtant au fil des jours et des discussions, nous arrivons à découvrir un peu plus les pèlerins: Alain qui venait pour la première fois arrivait enfin à trouver sa place, Emmanuel qui revenait pour la première fois depuis le décès de sa femme est heureux de ce pèlerinage, qui finalement le touche plus que prévu…
Chaque moment, à l’issue de la procession mariale, ou encore du geste de l’eau (remplaçant les piscines, covid oblige) offrent autant d’opportunités pour découvrir ces témoignages lumineux.
Alors que le miracle de Lourdes est de nous remplir de grâces à chaque fois que nous venons en pèlerinage, il arrive aussi malheureusement que nous devions faire face à la réalité : certains pèlerins voient leur santé s’aggraver à l’image d’A.-C et de sa maman qui ont particulièrement touché plusieurs FB.

Cette permanence a aussi été l’occasion de mener un loup garou féroce tout au long de la semaine. Il est important de créer une ambiance et une cohésion de permanence c’est pourquoi les repas au 5e de Saint Frai, le service, ou encore la fin de soirée nous offrent l’occasions de découvrir chaque scout qui s’est engagé pour venir servir à Lourdes. Et ces échanges font tout le sel de la perm !
Tout comme les sessions chants improvisées au déjeuner, pour répéter l’Ave Maria, chanté le dernier soir pour les pèlerins. Ce sont également ces moments où l’on parle de notre foulard blanc et d’engagement, et l’on sèche devant la profondeur de la
réflexion d’un futur FB :  » La vraie joie se trouve dans un service vécu pleinement ». A méditer.
Chaque soir, nous nous retrouvons au sanctuaire, pour grotter (ndlr : prier devant la grotte). Nous chantons pour Marie, ensemble – et c’est un sentiment unique que se laisser porter par le chant de la fraternité! – , et nos voix se font chaque jour plus justes, pour celle qui veille sur nous durant cette semaine.
Jeudi soir, vers 22h30, les permanences de la Rochelle-Saintes, et Besançon sont rassemblées. L’étendard est de sortie, et nous sommes tous en uniforme – différents selon nos mouvements – impeccable comme on dit.

Nous avons eu la joie d’accueillir dans la Communauté Foulards Blancs Agnès et Malo, et d’assister aux engagements Foulards Blancs de Constance et de Paul.
Prière, service et joie. Une fois qu’on a entendu ces mots, ils résonnent encore un moment dans notre cœur, tandis que nous bouclons notre sac. Et toi alors, ne sens-tu pas l’appel de Lourdes ?

Marie-Charlotte, FB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quitter la version mobile