Le mot du père

Venir à Lourdes, c’est venir en pèlerin auprès de la Vierge Marie pour qu’elle-même nous guide jusqu’à son Fils. Or, à Lourdes, Marie se penche d’une manière particulière sur les petits. En ayant choisie la simplicité de Bernadette et en témoignant une compassion et une tendresse immenses pour les malades, la Vierge nous invite à nous faire à notre tour proches de ces petits que sont nos frères malades.

Venir à Lourdes en tant que scout, c’est vivre sa promesse dans l’humble service aux malades.

Venir à Lourdes en tant que scout, c’est se laisser guider par Marie dans la foi en la promesse de son Fils : « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à Moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40).

Là se trouve notre trésor, là se trouve notre cœur : ici, nous apprenons, guidés par la prière et l’exemple de Notre-Dame, à voir le Christ présent et qui se donne à nous dans nos frères malades. Ici, nous venons servir et découvrons, à l’ombre bienveillante de Marie, en nos frères malades des maîtres.

 

Telle est l’expérience que je souhaite à tous ceux qui le veulent de vivre grâce aux Foulards Blancs. En tant qu’aumônier, je me mets, avec la grâce de Dieu, au service de tous ceux qui sont désireux de rencontrer le Christ dans ce chemin de service.

 

A très bientôt j’espère à Lourdes,

 

Abbé Nicolas Chapellier

Aumônier National des Foulards Blancs

aumonier@foulards-blancs.fr



Réagir


CAPTCHA